TEST


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contexte c:

Aller en bas 
AuteurMessage
Moses.
Admin
Admin
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/02/2015
Âge : 22
Localisation : Nul part

Mon personnage.
Surnom: Nicky
Dortoir: 00-00

MessageSujet: Contexte c:   22.03.18 11:48


Contexte


Noren. Un petit bout de terre qui s’enfonce dans la mer, protégé du reste du monde par une chaîne de montagnes réputée infranchissable. Pendant longtemps, la vie des différentes nations qui s'y côtoient a été rythmée par les guerres : tant que l’empire Ivria cherchait à s’étendre vers l’Ouest, aux dépens du territoire Qiang, les habitants du désert Nakhti se terraient chez eux et le royaume Naidii, vassal de l’Empire, se tenait à carreaux. Le brusque arrêt des hostilités bouleverse la situation de tout le continent.

Au sein de l’empire Ivria, la rumeur et l’incompréhension courent. Il a suffi d’une rencontre entre le nouvel et tout jeune empereur et le grand heirst, l’oracle officiel, pour que toutes les opérations militaires en cours soient interrompues. D’après certains, si le religieux a quitté sa retraite c’était qu’il avait une prophétie alarmante à révéler, prophétie qui a imposé l’arrêt des campagnes. Pour d’autres, le vieil homme est seulement venu conseiller l’adolescent couronné, et cette paix apparente ne serait que le calme avant la tempête…

Le vieil ennemi de l'Empire, le territoire Qiang, a d’abord eu du mal à croire à cette trêve inespérée. Pourtant, petit à petit, les échanges diplomatiques et économiques entre les deux nations reprennent. Après tout, les Qiang sont pragmatiques : les affaires sont les affaires, peu importe que leurs clients d’aujourd’hui soient leurs adversaires d’hier et peut-être de demain.

Cependant, les routes ne sont pas aussi sûres qu’on pourrait le croire. La guerre ne sévit plus mais son arrêt a laissé le champ libre aux nomades du désert Nakhti, qui ont quitté leur pays natal pour hanter les grands axes commerciaux. Une vraie épreuve pour les Qiang et les Ivrians, qui doivent faire front commun pour s’opposer à eux.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : libérés de leurs anciens bourreaux, les tribus sédentaires du désert peuvent enfin quitter les enceintes des villes et s’ouvrir au monde. L’occasion pour eux de découvrir les influences extérieures mais aussi de faire connaître leur artisanat, qui connaît un essor sans précédent.

Malgré cela, l’Empire garde les yeux rivés sur le royaume Naidii. Ce pays, à commencer par ses habitants les plus pauvres, a toujours exprimés des velléités indépendantistes. Aussi quand, à la surprise générale, la reine Lilz a affirmé que le royaume était, est et sera toujours un territoire ivrian, la réaction du peuple ne s’est pas fait attendre. De véritables soulèvement ont éclaté. Des villas et des demeures d’aristocrates sont mises à sac, tous les symboles du pouvoir naidien ou ivrian sont attaqués. Face à ces rebelles, la réaction du gouvernement reste molle. Peut-être croit-il que tout cela ne durera pas ?


Mais un événement inattendu pourrait venir encore tout compliquer : un objet est tombé du ciel et s’est écrasé dans un coin reculé de l’empire Ivria, près de la frontière avec le désert Nakhti. Cet objet, c’est le Vidar 87-04, un vaisseau spatial. Un bâtiment terran qui, après avoir erré cinq siècles durant, a découvert l’exo-planète qu’il espérait mais à laquelle il ne croyait plus. Cependant, une erreur d’appréciation de la gravité a transformé l’atterrissage en crash.

Les pertes humaines sont élevées mais les pertes matérielles sont plus grandes encore. Par chance, les réserves de nourriture ont été épargnées, et la majeure partie du matériel de base est récupérable. Les armes à feu, elles, étaient presque entièrement stockées dans la partie du Vidar qui a été fracassée. Les rares encore en état de marche ont été réquisitionnées et mises sous clés, afin de garder les munitions pour les cas d’absolue nécessité. Les Terrans se retrouvent donc à la merci d’un monde dont ils ne savent rien des habitants ou du niveau de technologie, avec comme seul moyen de défense des épées fabriquées dans l’urgence.


Comment les autochtones vont accueillir ces nouveaux venus,
en ces temps où leurs propres situations sont en pleine évolution ?






Ceci est une splendide signature olala ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testmayelle.forumactif.org
 
Contexte c:
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Basil] Demande de mise en page
» context menu strip
» Page d'accueil forum One Piece RPG [SeLfde4Th7]
» •• Contexte et FAQ ••
» [AVIS CONTEXTE/RPG] It never ends (0 avis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEST :: Administration :: Genèse-
Sauter vers: